Programme GENIE au Maroc : TICE et développement professionnel

اذهب الى الأسفل

Programme GENIE au Maroc : TICE et développement professionnel

مُساهمة من طرف Admin في السبت 6 يناير - 18:53

Dans le cadre de la stratégie du programme GENIE (GÉNéralisation des Technologies d’Information et de Communication dans l’Enseignement au Maroc), l’axe "Formation" a une grande importance étant donné qu’il vise la formation des enseignants et des cadres administratifs, maillon essentiel de la réussite de ce programme, pour une utilisation effective des outils TIC mis à leur disposition.

Le programme GENIE vise à former 230000 personnes (enseignants, inspecteurs, techniciens, chefs d’établissements…). Ainsi la stratégie a préconisé l’approche de la formation en cascade pour aboutir à cette formation de masse. Pour mettre au point ce processus, un mécanisme de fonctionnement à différents niveaux a été élaboré ; au niveau central, une équipe de formateurs principaux "Master trainers" a été sélectionnée et formée à Rabat par des experts. Ces Masters ont à leur tour formé des formateurs régionaux des 16 Académies Régionales de l’Education et de la Formation (AREF) du Royaume à raison de 4 personnes par AREF. Ces derniers ont pour mission de former, au niveau régional, le personnel des établissements scolaires (écoles, collèges, lycées) 2 à 3 personnes par établissement de telle sorte que ces derniers formeront à leur tour leurs collègues. Dans chaque AREF, deux salles équipées « salles multimédia » dans des établissements scolaires sont mis à la disposition des formateurs pour assurer la formation régionale.

Les principaux objectifs arrêtés par la stratégie GENIE en 2006 visent :

la participation active des enseignants dans l’intégration des TICE dans l’enseignement ;
contribuer à l’amélioration la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage par l’exploitation pédagogiques des TICE ;
l’appropriation les outils multimédia, par les enseignants en vue d’une utilisation efficace en classe.
Pour réaliser ces objectifs, la formation GENIE, s’est basée sur deux modules de formation : un module pour l’initiation en informatique ( Système d’exploitation, traitement de texte, tableur et calcul, présentation et Internet ) et un module pour l’usage pédagogique des TICE. Pour l’intégration pédagogique des TIC dans l’enseignement un accord entre les différentes parties [1] du programme GENIE et INTEL pour utiliser le programme « Intel Teach to the Future », fondé sur la pédagogie du projet, a été signé en 2006 et en 2007 afin de permettre d’enrichir les aptitudes et les compétences des enseignants dans leurs pratiques d’enseignement. Ainsi, de les former à l’utilisation et l’intégration des TICE dans leurs modes de pratiques d’enseignement effective en vue d’améliorer les apprentissages des élèves.

Parallèlement à cette formation officielle GENIE, d’autres formations ont démarré dans plusieurs AREF dans le cadre de projets pilotes pour l’expérimentation des ressources numériques (SIVECO, RUBICON, CADWARE, SMART) ou dans le cadre d’un partenariat en éducation (ALEF-USAID, Microsoft, Koica-Corée du sud).

L’approche systémique des partenaires en éducation ALEF-Microsoft, basée sur l’analyse des besoins réels sur le terrain, a permis de concevoir les modules suivants : Gestion des salles multimédia, TICE comme outil pédagogique et Peer Coaching. L’expérience a commencé par la formation des enseignants "Facilitateurs" qui auront pour mission de démultiplier les formations au niveau des établissements scolaires. Un suivi et une évaluation sont assurés par des regroupements réguliers au niveau régional. Une liste de diffusion est conçue permettant ainsi à la communauté de pratique de collaborer, de communiquer et de partager les ressources numériques disponibles et les expériences réussites. Un portail [2] dédié à l’éducation en général et aux TICE en particulier a été élaboré, et une plateforme de formation à distance [3] est mise en ligne afin d’assurer la formation des enseignants dans le domaine des TICE.

En 2008, des études ont montré que la sensibilisation, la communication la responsabilisation, la révision et l’actualisation de la formation en termes de logistique, d’encadrement, d’accompagnement et de contenus sont nécessaires et indispensables et indispensables pour l’avancement du programme GENIE.

Au niveau de la révision des "modules de formation" et par référence aux expériences internationales [4] dans le domaine, les compétences à développer au cours de ces formations TICE de GENIE sont notamment des compétences technologiques pour l’utilisation fonctionnelle des outils TICE, pédagogiques permettant d’analyser des situations d’enseignement et d’usage des TICE en termes d’objectifs opérationnels, de gestion de temps et de l’espace , médiatiques pour comprendre comment les outils transforment la communication, l’information et l’activité d’apprentissage et méta compétences qui sont des compétences d’ordre cognitifs et socio relationnel liées aux "exigences d’auto direction, de flexibilité, d’adaptation, de communication et de collaboration associées à la mise en place d’une innovation". [5]

A la lumière de ce référentiel de compétences TICE, quatre modules s’avèrent essentiels pour la réussite du volet "formation" dans le programme GENIE :

Module transversal (Tronc commun) sous forme de séminaire destiné aux enseignants, directeurs et inspecteurs. Il vise la sensibilisation, la communication et la responsabilisation des acteurs autour du programme GENIE, et des potentiels cognitifs des TICE ;
Module spécifique pour les enseignants visant le développement professionnel de ces derniers. Son objectif est de former à différents niveaux un enseignant utilisateur des TICE, intégrateur des TICE et développeur des TICE (expert).
Module spécifique pour les inspecteurs visant le développement de l’accompagnement et de l’encadrement TICE.
Module spécifique pour les directeurs, visant le développement de la gouvernance TIC.
Afin de mieux cerner la réalité du projet GENIE, ce document analyse l’état du moratoire, de la nouvelle stratégie de GENIE en développant les 4 axes : infrastructure, ressources numériques, la formation et le développement des usages.


I Vers une nouvelle stratégie nationale d’intégration des TICE
Deux ans après le lancement des actions relatives au déploiement de la stratégie nationale de généralisation de technologies d’information et de communication dans l’enseignement (TICE) au Maroc, la Direction du Programme GENIE [6] (DPG) a développé un moratoire sur l’intégration de ces technologies éducatives dans le processus d’enseignement et apprentissage en vue de répondre à différents besoins :

réactualiser la stratégie initiale pour faire intervenir davantage la composante pédagogique dans les nouveaux choix ;
mettre en place de nouveaux leviers pour assurer une meilleure utilisation du matériel informatique, notamment au primaire ;
créer un climat propice à l’utilisation éducative des outils TICE pour faire face à l’insatisfaction relative aux premiers résultats de la Phase1.
La ligne de force de cet aggiornamento, est la gestion en même temps des changements pédagogiques, technologiques et organisationnels. Des changements qui ne peuvent être générés que si tous les acteurs éducatifs s’engagent dans la mise en œuvre, sur le terrain, de plans d’actions stratégiques régionaux adaptés.

Ainsi, une action basée sur l’analyse des besoins, la définition des ressources et des contraintes a été menée par la DPG en vue de déterminer les leviers à reconsidérer pour améliorer la mise en œuvre de la stratégie GENIE. Il s’agit notamment de :

1. réviser le déploiement de l’équipement dans le primaire ;

2. mettre à jour les modules de formation ;

3. orienter la conduite au changement attendu.

I.1 Nouvelles orientations pour l’équipement

Pour assurer une meilleure utilisation du matériel informatique, la DPG a révisé sa stratégie d’équipement notamment au primaire, où chaque salle de cours disposera de 2 à 5 ordinateurs en tant qu’outils pédagogiques familiers.

Quant au secondaire collégiale et qualifiant, le maintien des SMM sera accompagné, en phase pilote, par un équipement en chariots mobiles (un portable, un vidéo projecteur par établissement) et en TBI (tableau blanc interactive) afin d’assurer une véritable intégration des TICE dans les classes.

I.2 Vers une nouvelle approche de formation

Afin de remédier aux dysfonctionnements et déperditions constatés, la DPG, soutenue par ses nombreux partenaires, notamment ALEF et Microsoft, a repensé la stratégie de formation tout en dressant des priorités :

L’adoption d’une ingénierie de formation traduite par l’élaboration de modules de formation répondant aux besoins des enseignants et des administrateurs ;
L’élaboration d’un référentiel de compétences techno pédagogiques pour le corps de l’éducation selon les différents profils (enseignants, inspecteurs et directeurs) ;
La certification des formations et la valorisation des sessions de formation ;
La budgétisation des actions de formation ;
Le suivi et l’accompagnement au niveau local.
Aussi, compte tenu de la nouvelle stratégie en matière de généralisation des TICE, il est prévu de mettre en œuvre des mesures pour favoriser le développement des compétences techno pédagogiques des enseignants moyennant la formation mais également à travers des activités d’accompagnement sur le terrain.

I.3 Au niveau « Contenu numérique »

La gestion des contenus dans le cadre du programme GENIE nécessite un plan d’intervention qui rassemble tous les acteurs pédagogiques clefs : enseignants, producteurs de contenus, inspecteurs, formateurs régionaux, responsables. Ce qui renvoie à une approche décentralisée et/ou répartie entre le niveau central (ministère), régional (AREF) et provincial (Délégation).

Par ailleurs, quatre dimensions complémentaires et interdépendantes sont à considérer : la détermination des besoins, la production, l’acquisition et la diffusion.


II Nouvelle stratégie du Programme GENIE : 2008-2013
Janvier 2009 a marqué le lancement de la nouvelle stratégie du Programme GENIE visant à promouvoir, faciliter et mettre en valeur une culture pédagogique qui favorise l’intégration des TICE dans l’enseignement et l’apprentissage.

Rappelons que la stratégie initiale prévoyait un déploiement sur trois ans et en fonction de trois axes : l’infrastructure, la formation et le contenu numérique.

A l’origine de cet ajustement, le développement par la Direction du Programme GENIE, dans le cadre du plan d’urgence, d’un moratoire en vue de donner un nouveau souffle à sa stratégie initiale. Ce moratoire a été l’occasion pour réaffirmer la volonté du Ministère de créer un climat propice à l’utilisation des TICE dans les pratiques de classe et pour réactualiser la stratégie initiale suite au constat décevant relatif aux premiers résultats de la Phase1.

A signaler que ce moratoire est également le fruit d’un arrêt bilan rétrospectif permettant, à la Direction du Programme GENIE de porter un jugement objectif et lucide sur la situation réelle de l’usage des TICE dans les établissements scolaire suite à la première phase du déploiement. En effet, le rapport de l’enquête commandée par l’ANRT à la demande du comité de pilotage du FSUT [7] et le bilan de la caravane pilote de sensibilisation menée dans l’AREF de Meknès-Tafilalet, rendent compte de l’insatisfaction notée quant à l’impact pédagogique effectif de la première phase du déploiement.

En effet, la première phase de la généralisation des TICE a permis l’équipement de 1878 établissements avec 2058 Salles Multimédia (SMM) dont seulement 1543 sont fonctionnelles.

Quant à la formation des enseignants, cette première phase a permis à 30000 personnes d’en bénéficier.

Aussi, suite à l’évaluation de la première phase du déploiement de la stratégie GENIE, un quatrième axe lié au développement des usages a-t-il été intégré afin de favoriser et d’accélérer l’amélioration de la qualité des apprentissages et le développement professionnel des enseignants, ce qui aura un impact certain sur le développement des compétences des élèves.

La feuille de route actuelle prévoit un déploiement rationnel quinquennal (2009-2013) de la nouvelle stratégie, prenant appui sur la révision de la politique du déploiement des équipements, l’amélioration des modules de formation et la conduite du changement.

Admin
Admin

المساهمات : 26
تاريخ التسجيل : 05/01/2018

معاينة صفحة البيانات الشخصي للعضو http://idara2018.ahlamontada.com

الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

الرجوع الى أعلى الصفحة

- مواضيع مماثلة

 
صلاحيات هذا المنتدى:
لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى